Brodeline

Brodeline

Brodeline
Brodeline
Le numéro est incorrect. Merci de vérifier le code du pays, préfixe et numéro de téléphone.
En cliquant sur 'Envoyer', je confirme que j'ai lu le Politique de confidentialité et j'accepte que mes informations précédentes soient traitées pour répondre à ma demande.
Note : Vous pouvez révoquer votre consentement en envoyant un e-mail à privacy@homify.com
Envoyé!
L'expert vous répondra au plus vite possible!

Golfe du Morbihan

   ’Naissance des îles du golfe du Morbihan: les fées
chassées de leur vallée par les humains versèrent tant de larmes que celles-ci donnèrent naissance à la « petite    mer ». Elles y jetèrent leurs couronnes de fleurs faisant émerger 365 îles.  Parures brodées et dentelles s’en font encore l’écho et s’ornent de bouquets pour habiller les belles, en souvenir des fées.’

     Cet ouvrage est réalisé sur du tissu « granité », qui permet d’évoquer d’emblée une roche qu’on trouve communément dans le Morbihan : le granite.

      La broderie est composée de deux parties : la mer brodée en bleu et les fleurs en relief, d’une couleur complémentaire du bleu : l’orangé.

     Les fleurs symbolisent à la fois les fées chassées de leur vallée (analogie entre l’aspect des pétales, et les ailes et vêtements des fées) et les fleurs de leurs couronnes.  Leur couleur orangée évoque celle d’éléments de costumes traditionnels du nord du Morbihan, tels que les tabliers de la région de Pontivy. Cela permet de faire un clin d’œil à
« l’Argoat » (la terre). De même, la technique utilisée pour les réaliser, la broderie « Richelieu », est issue de ces costumes et de ceux d’autres parties du département. Ces éléments sont brodés en coton sur un fin satin de soie, afin de leur donner de la légèreté et du mouvement.

     La mer est brodée en passé empiétant, avec une palette d’une dizaine de tons de coton (ce qui compose une « Peinture à l’aiguille »). L’Ile d’Arz et l’Ile aux Moines apparaissent au milieu de l’eau… Sûrement les premières à s’être formées quand les fées ont lancé leurs couronnes…

Viennent s’ajouter des petites fleurs en légère
broderie sur tulle : certainement les prochaines îles à se former…

Grâce à cette surface de bleu, on devine l’Armor (la mer)
qui se découpe « en négatif ».

     Un élément important lie ces deux parties : le mouvement : les larmes versées par les fées ont sans doute été très abondantes… Donc lors de sa
formation, la petite mer devait être très agitée… D’où les remous suggérés par la « peinture à l’aiguille » bleue.

D’autre part, quand les fées ont été chassées, elles
ont certainement fui par les airs, d’où l’impression de « survol » des fleurs de la broderie (elles sont maintenues à une certaine distance du tissu grâce à des perles),  accentuée par la mise en forme des pétales armaturés.

L’agencement de ces fleurs évoque aussi un
mouvement, comme un tourbillon, ou alors une danse… bretonne! 

Lieu
TREFFLEAN
  • Golfe du Morbihan: Art de style  par Brodeline

    Golfe du Morbihan

  • Golfe du Morbihan: Art de style  par Brodeline

    Golfe du Morbihan

    Livre d’idées de l’éditeur avec cette photo
    Livres d’idées: 1
    ["FR"] [Published] Objets d'art et œuvres artisanales
  • Golfe du Morbihan: Art de style  par Brodeline

    Golfe du Morbihan

  • Golfe du Morbihan: Art de style  par Brodeline

    Golfe du Morbihan

  • Golfe du Morbihan: Art de style  par Brodeline

    Golfe du Morbihan

Admin-Area