sophie delhay architectes

sophie delhay architectes

sophie delhay architectes
sophie delhay architectes
Le numéro est incorrect. Merci de vérifier le code du pays, préfixe et numéro de téléphone.
En cliquant sur 'Envoyer', je confirme que j'ai lu le Politique de confidentialité et j'accepte que mes informations précédentes soient traitées pour répondre à ma demande.
Note : Vous pouvez révoquer votre consentement en envoyant un e-mail à privacy@homify.com
Envoyé!
L'expert vous répondra au plus vite possible!

MACHU PICCHU, 53 logements et espaces partagés. Résidence Jeanne Leclercq à Lille

Ce projet revendique la dimension collective et sociale d’un immeuble de logements.

Il prend place dans un ancien quartier industriel de la ville de Lille en reprenant les principes de rupture d’échelle qui font la beauté singulière de son tissu urbain. L’un des immeubles est bas et découpé – dans la continuité du rang de maisons ouvrières – tandis que l’autre – face à la salle des fêtes -  s’élève parmi les hauteurs du quartier, à 21 mètres.

L’opération enrichit la rue – jusque-là très minérale –  d’une nouvelle séquence végétale avec ses deux immeubles enserrant un jardin commun et ouvert sur la rue.

Afin que chaque habitant profite de ce jardin, l’ensemble des logements  sont munis d’une grande pièce traversante (38 m² mini) et panoramique grâce à une baie de grande dimension (2.15 x 4.2 m). Ils sont desservis par des coursives en double hauteur qui s’alternent – suivant les étages- d’une façade à l’autre.

Au cœur du grand immeuble, six espaces de 35 m² sont aménagés en plein air, couverts comme de grands porches. L’immeuble est un observatoire sur la ville : chacun d’entre eux ouvre un des perspectives différentes sur la ville jusqu’au grand territoire à perte de vue depuis la terrasse panoramique au dernier étage. Ces espaces sont tous connectés les uns aux autres et constituent un parcours alternatif aux circulations rapides par ascenseur.

Conçus pour tisser les liens de voisinage, ils sont destinés à être appropriés par les habitants de la résidence pour accueillir des usages à décliner d’un espace à l’autre.

A chaque étage de l’immeuble collectif sont nichés des espaces couverts et ouverts, partagés entre habitants.

Des espaces partagés s’enchainent d’étage en étage pour former un grand emmarchement, un parcours du rez de chaussée au dernier étage.

Traversants, les espaces partagés prennent la lumière du matin au soir

Le jardin central est ouvert sur la rue. C’est par lui qu’on entre dans les halls des deux immeubles.

L’immeuble haut inaugure la future voie, formant un nouveau vis-à-vis à la Salle de fêtes (en premier plan)

Les logements sont desservis par des coursives en double hauteur qui s’alternent – suivant les étages- d’une façade à l’autre.

Lieu
Lille
  • MACHU PICCHU:  de style  par sophie delhay architectes

    MACHU PICCHU

    Livre d’idées de l’éditeur avec cette photo
    Livres d’idées: 1
    ["FR"] [Published] homify 360° : Logement social français au design humain
  • 02_L'IMMEUBLE HABITE, VUE FRONTALE:  de style  par sophie delhay architectes

    02_L'IMMEUBLE HABITE, VUE FRONTALE

    Livre d’idées de l’éditeur avec cette photo
    Livres d’idées: 1
    ["FR"] [Published] homify 360° : Logement social français au design humain

    Les espaces partagés sont exterieurs et couverts, comme de grand poches nichés au sein du bâtiment. connectés les uns aux autres d’étage en étage , ils constituent un parcours alternatif aux circulations rapides en ascenseur.

  • 2_DEPUIS LE JARDIN COMMUN:  de style  par sophie delhay architectes

    2_DEPUIS LE JARDIN COMMUN

    L’ensemble des espaces partagés sont connectés entre eux. Le parcours prend pied
    dans le jardin commun aux deux immeubles de la résidence.

  • 3_TERRASSE PANORAMIQUE:  de style  par sophie delhay architectes

    3_TERRASSE PANORAMIQUE

    Livre d’idées de l’éditeur avec cette photo
    Livres d’idées: 1
    ["FR"] [Published] homify 360° : Logement social français au design humain

    L’enchainement des espaces partagés mène à une terrasse panoramique surplombant
    le territoire. Ce panorama – habituellement réservé aux logements du dernier niveau - est mis en partage avec l’ensemble des habitants de l’opération. Se figurer son territoire, c’est commencer à se l’approprier.

  • 4_DEPUIS LA RUE DE LANNOY:  de style  par sophie delhay architectes

    4_DEPUIS LA RUE DE LANNOY

    En avant plan, la salle des fête Art-Déco classée Monument Historique

  • 5_DEUX IMMEUBLES AUTOUR D’UN JARDIN :  de style  par sophie delhay architectes

    5_DEUX IMMEUBLES AUTOUR D’UN JARDIN

    Livre d’idées de l’éditeur avec cette photo
    Livres d’idées: 1
    ["FR"] [Published] homify 360° : Logement social français au design humain

    L’un des immeubles est bas et découpé, avec son balcon sur jardin.
    L’autre s’élève parmi les hauteurs du quartier, à 21 mètres. Il met en partage les espaces partagés qu’il abrite avec l’ensemble des habitants de l’opération.

  • 6_VUE FRONTALE COTE JARDIN:  de style  par sophie delhay architectes

    6_VUE FRONTALE COTE JARDIN

    (Montage photographique)
    Côté espace public, les bétons de façade sont peints en gris ; les tableaux de fenêtre, menuiseries, serrureries et la signalétique sont en blanc. Chaque logement dispose d’une baie panoramique (2.15 x 4.20m) Coté jardin, elles sont peintes en blanc et leurs accessoires sont de couleur noire.

  • 6_VUE FRONTALE COTE FUTUR ESPACE PUBLIC:  de style  par sophie delhay architectes

    6_VUE FRONTALE COTE FUTUR ESPACE PUBLIC

    (Montages) photographique)
    Côté espace public, les bétons de façade sont peints en gris ; les tableaux de fenêtre, menuiseries, serrureries et la signalétique sont en blanc. Chaque logement dispose d’une baie panoramique (2.15 x 4.20m) Coté jardin, elles sont peintes en blanc et leurs accessoires sont de couleur noire.

  • DETAIL DES TROUS DE BANCHE DU BETON:  de style  par sophie delhay architectes

    DETAIL DES TROUS DE BANCHE DU BETON

    Livre d’idées de l’éditeur avec cette photo
    Livres d’idées: 1
    ["FR"] [Published] homify 360° : Logement social français au design humain

    Les épaufrures du béton son cachées par les empreintes des mains des ouvriers. Des
    pochoirs ont été fabriqués selon les formes de leurs mains et appliqués sur la façade. Leurs emplacements sont aléatoires, leur visibilité fantomatique, comme des dessins primitifs.

  • 18_CIRCULATIONS DE PLEIN AIR:  de style  par sophie delhay architectes

    18_CIRCULATIONS DE PLEIN AIR

    Les coursives s’alternant à chaque niveau d’un côté à l’autre du bâtiment, Elles
    dégagent des espaces en double hauteur. Chaque logement dispose d’une fenêtre panoramique en balcon sur la coursive du niveau inférieur.

Admin-Area