Maison l courants libres salle de bain industrielle | homify
< >
Maison L Courants Libres Salle de bain industrielle
< >
Maison L Courants Libres Salle de bain industrielle
< >
Maison L Courants Libres Salle de bain industrielle

Quand une jeune famille décide de modifier le cours de
l’histoire !

A l’origine: un blockhaus ! Le vestige du mur de l’atlantique, attend inexorablement un nouvel avenir. Le concept s’est d’emblée porté sur la conservation du bunker par respect pour l’histoire du site et de construire une « extension » autour. Il convenait alors de créer une nouvelle histoire bien plus souriante, écrire un happy end… les pièces du blockhaus sont devenues une salle vidéo et la salle de jeux des enfants.

L’équipe Courants Libres s’est inspirée de la simplicité des volumes existants et s’est inscrit dans un discours architectural clairement contemporain. Noir, Blanc Gris, toutes ces teintes minérales ont été choisies pour faire écho de façon sobre et cohérente à l’architecture locale.

Du point de vue intérieur, la grande difficulté fut de solutionner les nombreuses différences de niveaux (accès depuis la rue, niveau jardin et les deux niveaux du blockhaus). Un choix radical a donc été fait, celui de réserver une bande sur toute une longueur pour un jeu complexe d’escaliers. On monte, on descend, on remonte et on redescend dans cette maison pleine de vie !

Les plafonds jouent avec la hauteur pour créer tantôt des respirations comme dans le salon, tantôt des confinements comme dans le coin lecture.

L’atmosphère générale est sobre et posée en s’écartant absolument d’une ambiance aseptisée. Ici, on chine, on adapte, on détourne. Par exemple la table à manger et ses tréteaux sont des éléments d’un podium villageois des années 1950 ! Autour de cette table, l’esprit « broc » est renforcé par des chaises de couleurs et de formes différentes. Deux grandes suspensions en acier martelé font un clin d’œil à l’escalier au design épuré.

La cuisine est un produit manufacturé laqué blanc relevé par des plans de travail sur mesure en béton. Elle est matérialisée dans ce grand espace par une cloison noire sur laquelle s’affiche, non sans humour, une recette de pâte à crêpes. Un peu de décalage et de fantaisie dans cette maison qui ne se prend pas au sérieux. Une douce teinte verte légèrement dé-saturée vient ponctuer la pièce.

Dans la chambre parentale, un papier peint Elitis de ton rouge rubis fait office de tête de lit. Pour assagir l’ensemble, le reste de la pièce est traité en toute sobriété du blanc au gris.

La chambre de Mademoiselle nous invite aux rêves bucoliques. Dans un écrin poudré de vieux rose, les vieux meubles de famille patinés en gris clair trouvent leur place sur un parquet peint du même ton.

Le coin lecture en sous pente mise sur une ambiance intimiste. L’intégralité des murs et des plafonds est peint en gris anthracite. A l’intérieur de cette « boite » des objets et des meubles chinés très différents composent un ensemble surprenant et plein de personnalité.

Tous les temps se conjuguent avec simplicité et sourires dans cette jolie demeure qui ressemble à ces habitants. Happy End !

Photos similaires
Commentaires