La gamelle par alexis dupuy | homify
< >
La gamelle par Alexis Dupuy
< >
La gamelle par Alexis Dupuy
< >
La gamelle par Alexis Dupuy

Apporter son propre repas pour la pause déjeuner du midi est une bonne chose, cela permet souvent de faire des économies et de manger plus varié.

Habituellement nos petits plats sont transportés, réchauffés et dégustés dans le même contenant pour des raisons pratiques. Que ce soit dans un tup****** ou dans une lunchbox, ce contenant est souvent en matière plastique. Or les plastiques ne supportent pourtant pas bien d'être réchauffé au micro-ondes, ils se tachent, paraissent parfois se ramollir et plus gênant encore il peut y avoir transfert de certaines substances chimiques qui nuisent à notre santé dans les aliments réchauffés. C'est au regard de cette situation qu'est née la gamelle, un contenant alimentaire multi-matériaux. Inspiré par la gamelle métallique qu'ont connu nos grands parents, elle est ici retravaillée pour être adapté à la nouvelle pose déjeuner autour du micro-ondes. La gamelle se compose d'un contenant (et de son couvercle) en verre pour stocker et réchauffer les plats chauds. Le dessin de la forme verrière rappelle les ondes et indique implicitement à l'usager que cette partie passe au micro-ondes. La partie en plastique bi-injectée (élastomère de PP + PP) sert de contenant pour les aliments froids (d'où l'utilisation de la couleur bleu) ou tempérés. D'un point de vue plus mécanique cette pièce permet aussi de faire joint d'étanchéité pour fermer la gamelle lors du transport.

Ce qui a fait naître le projet :

Ayant un peu travaillé dans des commerces, par faute de trouvé autre chose, je suis un habitué de la pause déjeuner sur le lieu de travail. Et bien souvent j'ai remarqué que les salles de pause sont simplement équipée d'un micro-onde. Après avoir fait fondre quelques récipients plastiques, ou simplement tâché à vie des tupperwares. Je me suis dit qu'une lunchbox plus adapté pourrait être un projet intéressant. Le verre me paraissait être un matériau adapté, car pas de transfert de substances nocives et c'est un matériau non poreux, donc facilement lavable, pas de risque de se retrouver avec un contenant rougeâtre après avoir réchauffer des pâtes bolognaise à l'intérieur ! Ayant en tête l'image de la gamelle d'antan, j'ai pensé qu'il serait intéressant de la retravailler et de l'adapter à notre façon de nous alimenter aujourd'hui. Tout en gardant des codes du passé pour faire un clin d'oeil à la gamelle originale. La ceinture de cuir et la lanière de coton participe à cela. Les couleurs françaises sur la lanière veulent rappeler la cuisine française tout d'abord, le fait de bien manger ( ce qui n'est pas toujours le cas à midi ! ) et je me suis aussi dit que si ce projet devait voir le jour je souhaiterais qu'il soit fabriqué en France . :)

En espérant avoir été clair, et pas trop long !

N'hésitez pas à me contacter si besoin.

Cordialement,

Alexis

Photos similaires
Commentaires