Solliciter un devis

Le numéro est incorrect. Merci de vérifier le code du pays, préfixe et numéro de téléphone.
En cliquant sur 'Envoyer', je confirme que j'ai lu le Politique de confidentialité et j'accepte que mes informations précédentes soient traitées pour répondre à ma demande.
Note : Vous pouvez révoquer votre consentement en envoyant un e-mail à privacy@homify.com

Profil d'architectes : Shigeru Ban Architects

Homify Rédaction Homify Rédaction
Loading admin actions …

C'est pour nous un grand honneur que de vous présenter aujourd'hui le travail remarquable de l'architecte japonais Shigeru Ban qui a rejoint très récent notre grande famille homify. Récipiendaire cette année de l'important prix Pritzker, véritable équivalent des prix Nobel pour l'excellence en architecture, l'agence de cet architecte de talent est reconnue pour ses projets innovateurs, qui intègrent des avancées technologiques surprenantes ainsi qu'une sensibilité touchante aux enjeux sociaux, politiques et économiques de l'Architecture contemporaine.  

Aussi, on reconnait son travail par l'utilisation de ses matériaux fétiches (et inusités), le carton et le papier. En effet, il réalise des projets étonnement légers de par leur structure composée de tubes de cartons qui s'intègrent harmonieusement aux espaces intérieurs et extérieurs. De plus, s'il est connu pour ses impressionnants projets institutionnels comme le Centre Pompidou-Metz ou le pavillon japonais de l'exposition universelle de 2000, à Hanovre, il est surtout célèbre pour ses projets d'architecture temporaires qui se proposent comme remède suite à des catastrophes naturelles, offrant des logements aux plus démunis. Aussi, nous souhaitons vous présenter deux projets vous donnant un aperçu de sa pratique idiosyncratique : une cathédrale de carton, réalisée à Christchurch en Nouvelle-Zélande, suite au tremblement de terre de 2011, et un pavillon nomade pour la compagnie Camper dans le cadre de la Volvo Ocean Race.

Une cathédrale de carton

En février 2011, un terrible tremblement de terre, d'une magnitude de 6.5, a touché la ville de Christchurch, en Nouvelle-Zélande. En a résulté de nombreux dégâts accidentels, dont la destruction de la Cathédrale anglicane, un véritable symbole de la ville. Or, afin d'assurer une transition plus douce lors de la construction d'une nouvelle cathédrale, le bureau d'architecture de Shigeru Ban est appelé à construire une cathédrale temporaire sur un site à proximité du bâtiment originel. Sur la photographie, vous pouvez voir l'impressionnant résultat de cette intervention architecturale : un gigantesque prisme triangulaire, pouvant accueillir plus de 700 occupants, qui reprends de manière abstraite les gabarits de la cathédrale d'origine et qui s'élève à plus de 21 mètres de hauteur.

Espace serein

Les matériaux utilisés manifestent le caractère temporaire de la construction, tout en créant un intérieur des plus agréables et sereins. Le bâtiment a en effet une durée de vie d'environ 50 ans, jusqu'à la construction d'une cathédrale plus permanente. Ainsi, on retrouve de chaque côté du bâtiment quatre conteneurs de transport maritime qui font office de murs latéraux tandis que 96 colonnes de cartons forment la toiture inclinée du projet. Le sol est, quant à lui, composé de panneaux de bétons préfabriqués. L'espace intérieur est utilisé depuis août 2013 autant pour des cérémonies religieuses que des événements d'envergure comme des concerts ou des conférences.

Aménagement intérieur

L'ensemble des éléments intérieurs ont été conçu par l'agence de Shigeru Ban, que ce soit les chaises en bois naturel, les parois en tubes de carton et même les meubles de cérémonie, eux-aussi en carton, comme le bénitier et l'autel central. L'aménagement intérieur de la cathédrale utilise aussi les différents containers latéraux comme des alcôves qui accueillent des espaces de rangement ou de plus petites chapelles et espaces de prière. Notons, finalement, l'harmonie et la cohérence qui unit les éléments constructifs et d'aménagement pour une atmosphère sereine et gracieuse.

Ambiance lumineuse

Nous concluons le tour de ce bâtiment en vous présentant cette magnifique photographie qui vous permet d'apprécier la qualité lumineuse des espaces intérieurs. On remarque ainsi que des fentes rythmées entre les différents tubes de cartons permettent à la lumière du sol de s'infiltrer et d'offrir un doux halo doré à la cathédrale. De plus, on observe l'intrigante façade colorée, à la gauche de l'image, qui reprends les motifs de l'ancienne cathédrale dans un aménagement triangulé, créant un véritable vitrail contemporain. 

Un pavillon nomade pour Camper

Le premier moteur de conception de ce pavillon pour la compagnie espagnole de chaussures Camper résidait dans son grand besoin de mobilité, qui imposait un design facile d'assemblage (et de désassemblage) et qui pouvait aisément être entreposer dans des cargos afin de le transporter d'une destination à une autre. En effet, ce bâtiment faisait partie de la Volvo Ocean Race 2011-2012 qui se déplaçait d'Alicante à Miami, en passant par les villes de Sanya et Lorient. Shigeru Ban a ainsi imaginé une structure de tubes de carton aux dimensions variables, pouvant être emboîtés l'un dans l'autre une fois démontés, limitant les besoins d'espace de stockage.

Structure unique

Sur une base de bois en radiant est installé un arrangement circulaire de tubes de carton qui encercle un espace mi-intérieur, mi-extérieur, ouvert sur le paysage environnant. Ces tubes, qui s'élève à une hauteur vertigineuse de 6 mètres , supportent à leur tour une toile d'un blanc pur qui est mise en tension grâce à un système de câbles métalliques. Cette structure unique permet ainsi de libérer l'espace central tout en créant un jeu formel rythmé dans la périphérie.

Intérieur adaptable

L'intérieur du pavillon est habité par différentes structures et meubles (certains faits eux-aussi en tubes de carton) qui permet d'accueillir une variété d'activités changeantes dans cet espace ouvert et fluide. On retrouve ainsi un volume d'accueil central, des parois et meubles de présentation ainsi que des bancs et des chaises qui invitent à la détente. Les éléments en papier et en carton, véritable signature de Shigeru Ban, donnent à cet intérieur un caractère familier, invitant. De plus, l'architecte rappelle dans une entrevue à propos de ce projet, qu'il s'agit de matériaux étonnement durables qui, de par leur légèreté, résistent bien mieux à un tremblement de terre que n'importe quelle construction en béton.

Voilà qui complète cet aperçu du travail de l'architecte japonais Shigeru Ban et ses agences installées au quatre coins du monde de Tokyo à New-York, en passant par Paris. Si vous souhaitez découvrir d'autres créateurs de talent faisant partis du catalogue homify, nous vous invitons à visiter la section architectes de nos experts internationaux.

Quel est votre projet préféré parmi les deux bâtiments présentés?
Maison de Village : Maisons de style  par Lautrefabrique

Besoin d’aide pour votre projet de maison ? Contactez-nous !

Trouvez l’inspiration pour votre maison !