Comment Construire une Cuisine FONCTIONNELLE.??

Thaïs HAMMOUCHE Thaïs HAMMOUCHE
Loading admin actions …

Pour la réévaluation de la configuration de votre cuisine, vous devrez avoir pour finalité la préparation de repas plus agréable et efficace. Pour cela, vous devrez identifier les domaines que vous détestez (par exemple : pas assez d'espace de comptoir près de la cuisinière ou placards désordonnés). Une cuisine bien pensé peut faire une énorme différence.

En effet, l'ergonomie est l'étude et la conception de l'équipement et des dispositifs qui correspondent au corps humain et ses capacités cognitives. Appliqué aux dispositions de la cuisine, il met l'accent sur la création, un passage en douceur intuitif à travers l'espace, ainsi que l'environnement de cuisson plus efficace et confortable.

1. La géométrie douce

De récentes études ont mis en place la géométrie douce. Cette théorie propose d'utiliser des armoires incurvées de telle sorte que les gens puissent couler comme l'eau autour des obstacles. En effet, les armoires trop rectangulaires présentent des arêtes vives qui mettent en alerte le mécanisme de réaction de lutte du corps. Ce mécanisme prend le dessus sur les autres activités du cerveau qui pourraient être engagées, telle que la cuisine. Pensez donc à opter pour des meubles moins stridents qui vous seront bien plus bénéfiques.

2. Une ergonomie intelligente

​Une petite cuisine sur-mesure à Paris: Cuisine de style de style Moderne par CuisiShop
CuisiShop

​Une petite cuisine sur-mesure à Paris

CuisiShop

Commencez par établir les points d'entrée et de sortie clés, pour garder le coeur de travail de la cuisine loin des voies de circulation très fréquentées. 

Dans un espace ouvert, pensez au bon passage de A à B aux heures de pointe dans la journée, par exemple, comment obtenir de la nourriture en toute sécurité. Placez votre cuisinière de façon à ce que les deux côtés soient bien dégagés. Une cuisinière installée dans un angle, par exemple, n'aura pas assez de dégagement pour cuisiner à l'aise.

3. L'organisation des accessoires

CUISINE PROJET COLOMBES, Agence Transition Interior Design, Architectes: Carla Lopez et Margaux Meza: Cuisine de style de style Moderne par Transition Interior Design
Transition Interior Design

CUISINE PROJET COLOMBES, Agence Transition Interior Design, Architectes: Carla Lopez et Margaux Meza

Transition Interior Design

Les accessoires et ustensiles de cuisines doivent être organisés en fonction de la fréquence d'utilisation. Par conséquent, les accessoires les plus utilisés doivent être placés dans les tiroirs supérieurs juste sous le  comptoir ou sur la tablette inférieure des meubles juste au-dessus du comptoir. 

Les accessoires restants doivent, finalement, être placés dans les tiroirs inférieurs ou à l'opposé, dans les meubles supérieurs de votre cuisine. La répartition précise vous appartient. 

4. Un parfait stockage

CUISINE PROJET COLOMBES, Agence Transition Interior Design, Architectes: Carla Lopez et Margaux Meza: Cuisine de style de style Moderne par Transition Interior Design
Transition Interior Design

CUISINE PROJET COLOMBES, Agence Transition Interior Design, Architectes: Carla Lopez et Margaux Meza

Transition Interior Design

L'emplacement de votre espace de stockage est bien plus important que la quantité disponible de stockage. En effet, la cuisine se subdivise en cinq zones : consommables, non-consommables, nettoyage, préparation et cuisson. Chacune de ces zones doit être stratégiquement conçue et organisée pour offrir un stockage optimal et l'accès aux matières premières, des outils, des ustensiles et de l'équipement. 

5. Evitez de se baisser

Cuisine de style de style Moderne par Moran e Anders Arquitetura
Moran e Anders Arquitetura

Retrofit – Residência Alphaville

Moran e Anders Arquitetura

Sachant qu’une cuisine dure, en moyenne, 20 ans, les équipements doivent pouvoir être utilisés à différents âges de la vie. Dans cette optique, Schmidt a créé Concept Confort, un ensemble d’éléments sur mesure, qui allient fonctionnalité et esthétisme. Ce concept s’articule autour de quatre thèmes : accessibilité, ergonomie (meubles bas posés sur un socle, ce qui évite de se baisser), éclairage (pour une meilleure visibilité au-dessus du plan de travail, en fond de placard) et commodité (ouverture électrique des meubles). 

À la suite de tests effectués par un opérateur portant un costume spécial qui permet de simuler une mobilité restreinte du corps, il est préconisé diverses solutions : des rails coulissants à sortie intégrale pour les meubles bas, ainsi plus faciles d’accès ; dans les angles, le tiroir Space Corner à ouverture totale, qui épouse la forme de l’angle, est plus pratique qu’un tourniquet ou qu’un plateau sortant, qui obligent encore à se baisser et à tendre les bras pour accéder à leur contenu.

6. Des portes de meubles très maniables

Les systèmes de charnières avec amorti se généralisent, tandis que les portes battantes cèdent la place à des modèles coulissants en bas et à doubles portes relevantes-pliantes en haut.

Ces dernières offrent plus de dégagement et évitent de se cogner. Il existe aussi des portes réglables de façon qu’elles ne se relèvent pas au-delà de la hauteur à laquelle l’utilisateur peut les attraper. Leur motorisation est de plus en plus fréquente. Certains équipements coulissants sont munis d’une assistance électrique : une pression du genou suffit alors à déclencher l’ouverture d’un tiroir, même très lourd. Ce dispositif peut s’intégrer dans une cuisine existante, à condition qu’il y ait assez de réserve à l’arrière du meuble pour y placer un boîtier de commande. 

Tous les fabricants proposent des accessoires de rangement permettant d’accéder aux ustensiles sans être obligé de tout retourner : alvéoles modulables dans les tiroirs, iPratis de Mobalpa ; aménagement pour tiroirs et bacs coulissants.

Maison de Village : Maisons de style de style Moderne par Lautrefabrique

Besoin d’aide pour votre projet de maison ? Contactez-nous !

Trouvez l’inspiration pour votre maison !