Réhabilitation EXEMPLAIRE d'une Maison de 1890

Ludovic De Sousa Cerqueira Ludovic De Sousa Cerqueira
Google+
Loading admin actions …

C'est dans l'Hérault que nous nous rendons sans plus attendre dans le cadre de notre rubrique Avant & Après pour y découvrir cette magnifique transformation signée l'Atelier Julien Blanchard Architecte DPLG

La typologie de cette bâtisse s'apparente à une maison vigneronne donnant sur une artère très fréquentée dans une commune proche de Montpellier. Cette dernière cache à l'arrière un espace vert qui servira de catalyseur pour la réhabilitation au rez-de-chaussée. Un des soucis majeurs a été de conserver certains des matériaux d'origine et de les inclure dans le projet afin de les sublimer.

Les images parlent d'elles-mêmes ! Commençons sans plus attendre la visite guidée de cette demeure au lifting plus que réussi !

Avant : la façade sur jardin

La façade sur jardin de la maison, avant les travaux:  de style  par atelier julien blanchard architecte dplg
atelier julien blanchard architecte dplg

La façade sur jardin de la maison, avant les travaux

atelier julien blanchard architecte dplg

Lierre grimpant, végétation éparse et marques du temps notamment sur les lamelles en bois rongées par l'humidité sur le volet à l'italienne, force est de constater que cette façade a connu des jours meilleurs. Sur la gauche les murs s'effritent et peu à peu la nature reprend ses droits. Il était grand temps d'appeler nos architectes de l'Atelier Julien Blanchard Architectes DPLG à la rescousse !

Après : wow !

La façade sud-ouest sur jardin réhabilitée: Maisons de style de style Moderne par atelier julien blanchard architecte dplg
atelier julien blanchard architecte dplg

La façade sud-ouest sur jardin réhabilitée

atelier julien blanchard architecte dplg

C'est à une véritable résurrection à laquelle nous assistons !  Rien ne laisse à penser à première vue que cette bâtisse est à-même la rue de l'autre côté tant le calme et la sérénité transpirent sur ce cliché. Nos experts ont concentré les espaces de vie au rez-de-chaussée tout en ouverture vers ce jardin en cœur d'îlot. Le revêtement de la terrasse en lames d'Ipé et la pergola recouverte de paillons accueillent les rayons du soleil et appellent à la détente. 

Après : la piscine ! Cerise sur le gâteau

Cette piscine est réalisée en blocs agglomérés de béton banché enduits puis habillés d'un feutre et de PVC noir armé soudé à froid. Avec cette teinte sombre, l’eau reflète le ciel et les éléments qui l’entourent, comme les lacs naturels ou les eaux profondes. Préserver le naturel de cet espace a été une des priorités de nos experts. Ainsi le muret qui sert de tête de piscine a été laissé en l'état avec pierres apparentes et pots de fleurs en terre cuite pour l'embellir. 

Avant : du pain sur la planche !

C'est d'un projet de réhabilitation lourde dont nous vous parlons avec ce projet. Les défis à relever furent nombreux et la mise en oeuvre loin d'être une sinécure ! Preuve en est avec ce cliché. Souvenez vous de la terrasse deux photos plus haut,  il s'agit bien du jardin que l'on distingue derrière cet engin de chantier. La structure existante en béton brut a servi de cadres aux immenses baies vitrées vues précédemment. Le plancher bas du rez-de-chaussée constitué de différents dallages en béton à été entièrement traité et isolé. Ces dallages n'étant pas de niveau, le nouveau plancher en châtaignier massif a été agrafé et collé sur lambourdes posées sur des plots réglables. Sous ce plancher circulent tous les réseaux. 

Monolithe

Mur en béton armé décoffré : le lien vers l’étage:  de style  par atelier julien blanchard architecte dplg
atelier julien blanchard architecte dplg

Mur en béton armé décoffré : le lien vers l’étage

atelier julien blanchard architecte dplg

Rappelant étrangement le monolithe de 2001 Odyssée de l'Espace, ce mur en béton armé a été créé afin de servir de lien vers l'étage supérieur. Il fait 5 mètres de haut. Sur la gauche, nous pouvons admirer le travail de restauration de la pierre. Cette ouverture en arche se devait d'être conservée telle quelle. Jetons un coup d'oeil au résultat après travaux.

Après : lumière sur la pièce à vivre

Du cachet et de la classe avec cette pièce à vivre qui baigne dans la lumière filtrée par les baies vitrées à droite. Le plancher en châtaigner massif crée un sentiment de continuité entre les espaces. La mobilité est également favorisée par une seconde ouverture qui a été percée à côté de l'ancienne porte charretière. Le mobilier et les teintes sont sobres et se fondent parfaitement dans le décor. 

Après : zoom sur le l'escalier

Afin de créer un lien avec l'étage supérieur une trémie a été percée. Le monolithe de béton armé sert ici de support à l'escalier fraîchement construit qui vient s'y coller. Petit flashback avant de découvrir ce à quoi ressemble l'étage ! 

Avant : faux plafond déposé et toiture remise à neuf

Voici ce à quoi ressemblait l'étage avec les travaux en cours. Nous remarquons que le faux plafond a été supprimé et la toiture remise à neuf. Découvrons le résultat sans plus attendre ! 

Après : de l'espace et de la lumière

Le fait de déposer le faux plafond a bien entendu permis de libérer l'espace en soupente et également de participer au grand volume de l'étage. Notez le souci permanent de créer une continuité entre les éléments du passé et les travaux réalisés. Les poutres laissées apparentes et le mur en pierres chaulées confèrent à cet espace une certaine rusticité qui se marie à la perfection avec les lignes droites du mobilier et du revêtement mural.

Après : fonctionnalité toute !

La structure de la charpente constituée de pannes sans porteurs intermédiaires a permis de dégager un très grand volume à l’étage. Les sols en mauvais état ont été remplacés par un parquet en châtaignier massif sur lambourdes. Des espaces en estrade sont créés, accentuant la délimitation des différents sous espaces et leur lecture. Le cube vert pomme est le seul espace fixe de cet étage. Pour le reste tout se passe comme sur des roulettes !

Après : un espace sans cloisons

Mis à part le cube vert qui abrite la salle de bain sur le cliché précédent, aucun espace n'a été cloisonné à l'étage. Cet alcôve-lit sur roulettes avec rangements intégrés permet de repenser à l'infini la disposition de l'espace. L'étage compte trois meubles sur roulettes de ce genre : deux lits-rangements cubiques et une bibliothèque, tous trois modulables au gré des envies. 

Si ce livre d'idées vous a plu, nous vous invitons à jeter un coup d’œil à : 

Avant et après: à Toulouse, implantation d’une piscine

Si ce livre d'idées vous plu nous vous invitons à nous laisser vos commentaires. Nous les attendons avec impatience !
Maison de Village : Maisons de style de style Moderne par Lautrefabrique

Besoin d’aide pour votre projet de maison ? Contactez-nous !

Trouvez l’inspiration pour votre maison !