L'incroyable reconversion d'une maison Castor!

Sylvain Monot Sylvain Monot
Google+
Loading admin actions …

Voyage dans le temps ! Nous sommes en 1958, et la France n’est pas encore finie de se reconstruire et de panser les blessures laissées par la Guerre. Elle fait alors appel à l’initiative des familles pour construire elles-même leurs logements en consacrant du temps et un bon dose d'huile de coude à l’autoconstruction. C'est la naissance du mouvement des Castors qui englobe la mise à disposition de manuels techniques et la création de coopératives d’achat de matériaux ainsi que la sollicitation de maître d’œuvre…  Il est à noter que le temps et les moyens consacrés sont autant de ressources déduites du prix d’accession au logement. 

C'est ainsi que voit le jour, dans le Val-de-Marne, le lotissement de la Butte Fleurie à Fresnes. Composé de 45 maisons modernes attribuées en jouissance exclusive, il offre aussi des terrains potagers ainsi que des aires de jeux pour les plus jeunes. 

Le temps et les années ont passé et en 2004, l'une de ces maisons a été rénovée par l'atelier d'architecture Dominique Tessier & associés en s'écartant de l’original pour réagencer totalement l'espace et faire du rez-de-chaussée initialement dédié utilisé comme parking un séjour accessible et confortable.

Tirant parti par exemple, de la dynamique de la disposition des différents planchers en demi-niveaux pour compartimenter spatialement les espaces de vie, cet impressionnant projet de reconversion revoit aussi l’isolation thermique.

Sans plus attendre partons visiter le résultat !

La façade de la maison côté rue

Une sobre et sympathique allée en bois mène jusqu'à la porte d’entrée. Le stationnement d’une voiture devant la maison a été pris en compte avec l'implantation de deux bandes de roulement. Une jolie haie de bambous noires sépare la place de parking du séjour de rez-de-chaussée, pour plus d'intimité.

Modèle tel que livré en 1958

le modèle villa avant livvraison en 1958:  de style  par dominique tessier et associés
dominique tessier et associés

le modèle villa avant livvraison en 1958

dominique tessier et associés

Voilà le projet ultra moderne pour l'époque tel qu'il a été livré en 1958. Composé d'un soubassement en béton armé surmonté d’une légère structure métallique, le procédé constructif est très économique.

Les parois intérieures et extérieurs étaient recouvertes par des carreaux en béton préfabriqué et le vide entre les carreaux rempli d’un isolant thermique. Comme on le voit, le rez-de-chaussée est laissé libre, dédié au stationnement des véhicules. Afin d’atteindre une performance contemporaine en matière d'isolation, il a fallut remplacer les fenêtres en acier par des baies oscillo-battante de qualité en bois vernis d’usine respectant leurs formats initiales.

La cuisine recréée

Recréée dans le prolongement de ce qui était l’ancien garage, la cuisine s'ouvre spacieusement sur le séjour et est à la fois compacte et pleinement fonctionnelle. 

Le mobilier Ikea d'origine a été entièrement repris par un menuisier pour recréer un ensemble de meubles en chêne avec les plateaux en bois massif.

Un salon spectaculaire

Le garage initialement au rez-de-chaussée a laissé place à un salon spacieux et lumineux ouvert sur un séjour et accès direct sur la cuisine. 

L'extension gagnée sur le jardin

Et nous voici dans l'extension de 8 m2 où un coin repas gagné sur l’espace du jardin a été aménagé en arrière de propriété. En permanence baigné de lumière naturelle, il nous donne l’impression de déjeuner directement dehors tout en apportant plus de confort qu'une véranda.

Vue depuis l'entrée

Chanfreinées sur leurs bords parallèle, les lames du parquet en bois exotique tissent des raies traversantes, très graphiques et esthétiques de l'entrée jusque vers le jardin à l'arrière.

Un coin chambre

Dans un espace ouvert au premier demi-niveau, un coin chambre et/ou repos a été créé. On voit que l'espace optimisé au maximum est très lumineux et apaisant.

Les demi-niveaux

Un second salon destiné à l’écoute de la musique et à regarder la télévision a pu être formé grâce au premier demi-niveau situé au dessus de l’espace d’entrée. Desservant également le second demi niveau, les espaces sont distincts les uns des autres, tout en communicant entre eux de manière très fluide.

C'est ici que nous terminons notre visite. Si vous désirez visiter d'autre projets de rénovation aussi réussis que celui-ci, nous vous dirigeons vers la lecture de ces articles :

homify 360°: la maison Manet, reconquérir l'intérieur en l'ouvrant sur l'extérieur

homify 360° : réhabilitation d’un hangar abandonné en maison de vacances

Que vous inspire donc cette rénovation? Plutôt réussie non? 
Maison de Village : Maisons de style de style Moderne par Lautrefabrique

Besoin d’aide pour votre projet de maison ? Contactez-nous !

Trouvez l’inspiration pour votre maison !