homify 360°: Un voyage immobile à Majorque

Free-lancer journalist Free-lancer journalist
Loading admin actions …

Architecte espagnol prolifique, Octavio Mestre a réalisé de nombreux projets à travers le monde. Après avoir collaboré avec différents architectes de renom international, Octavio Mestre a officié pendant trois ans en tant qu’architecte municipal de la capitale catalane, Barcelone. En 1990, il quitte cette fonction pour se consacrer pleinement de nouveau à sa pratique professionnelle. Depuis ses débuts, il a enseigné en Europe et aux Etats-Unis et il continue aujourd’hui à enseigner dans son pays natal. La villa qu’il a réalisée à Andratx est un des majestueux projets résidentiels qu’il a conduit ces dernières années.

Concrétiser les désirs des propriétaires

Cette villa est le fruit de la réhabilitation d’une ancienne construction suivant les désirs très précis de ses propriétaires. Un véritable défi : faire émerger des falaises de Majorque une ville à la « minimaliste, zen, au style coloré de Barragan », un architecte mexicaine, le tout « avec des réminiscences arabes et évidemment méditerranéennes, mais pas provençale ». Les propriétaires sont arrivés avec des désirs très clairs qui trouvent une réponse dans l’architecture des lieux. On remarquera notamment sur cette photo le jeu de couleur rouge et bleu sur une partie des murs extérieurs, mais aussi, parallèlement, la dominance de blanc, de bois et de matériaux naturels comme la pierre, très typiques de la région méditerranéenne.

De grands espaces intérieurs

La villa, composée d’un corps principal et de divers pavillons annexes, est particulièrement spacieuse avec ses 500 mètres carrés. Espace intérieur et extérieur dialoguent par l’intermédiaire de larges baies vitrées qui s’ouvrent sur la piscine et la Méditerranée.

Des sols clairs et des murs blancs réfléchissent la lumière, tandis que des escaliers comme suspendus la laissent passer. Les contrastes proviennent du mobilier noir. Cette couleur donne du relief à l’espace, évitant que les volumes ne s’aplatissent dans un camaïeu de blanc.

Une cuisine fonctionnelle

Avant d’emprunter les escaliers et de nous rendre à l’étage, faisons un petit arrêt sur la cuisine. Magie de fonctionnalisme et de modernisme, cette cuisine design est organisée autour d’un îlot central avec un large plan de travail. Elle comporte de nombreuses ouvertures sur l’extérieur comme l’ensemble des pièces de la maison.

Transparence

Depuis les escaliers aériens, on peut observer à la fois l’étage inférieur et l’extérieur. De grandes baies vitrées sont également présentes ici. En s’ouvrant sur le ciel, elles transforme le luminaire en un léger nuage ! Les bais vitrées sont certainement l’une des spécificités de la maison et la distinguent des villas environnantes. En effet, la réhabilitation a eu lieu avant les nouvelles lois littorales limitant leur usage. On aura remarqué que celles-ci ne disposent pas de volets ou stores occultants classiques, mais sont équipées d’un système de persiennes en bois, coulissant sur des rails, réalisées par la société Llambi, donnant beaucoup de personnalité à la construction.

Chambre ou proue de navire?

Visitons l’une des chambres de la villa. Ici encore, nous pouvons apprécier la connexion de la villa avec son environnement. Est-on dedans ? Est-on dehors ? Dans une maison ou dans un bateau ? Ce sont les questions qui émergent tant on se sent transporté vers la mer. La présence du solarium, avec sa rambarde tubulaire légère, contribue à cette sensation. La palette de couleur reste la même que dans le reste de la maison : des tonalités claires, un peu de gris, et du noir pour rompre la monotonie et apporté de la modernité !

Simplicité dans la salle de bains

Dans la salle de bains, pas de grandes baies vitrées mais des tonalités sable qui nous rappellent la présence de la Méditerranée. Pour le reste, on a misé sur la simplicité des lignes, des matériaux et des couleurs. Des miroirs savamment disposés et du mobilier blanc brillant contribuent à la luminosité de la pièce.

La douche est pavée de galets gris clairs et dispose d’un large pommeau statique et d’une douchette. La présence d’acier brossé dans les finitions, notamment pour l’encadrement de la fenêtre, contribue à l’impression déjà ressentie dans la chambre : celle d’être dans une cabine de paquebot !

Se perdre dans le jardin

Retournons à présent dans le magnifique jardin autour duquel s’organisent les pavillons annexes et au milieu duquel se trouve la piscine. Pour le plus grand confort des habitants, une large terrasse couverte a été constituée. Elle se décompose en trois zones : une cuisine d’été avec son bar, un espace repas, un coin salon. On remarque sur cette photo qu’on a choisi une charpente apparente en bois, matériau que l’on retrouve pour l’imposante table. Afin de conserver la modernité des lieux, cette rusticité est contrebalancée par des assises particulièrement contemporaines.

Dans le coin salon, de larges fauteuils individuels blancs peuvent rester en extérieur durant toute l’année. Les coussins noirs rappellent le jeu de couleurs choisi pour l’intérieur. Depuis cette terrasse couverte, on peut profiter de la vue sur la mer et sur la piscine tout en étant protégé des rayons du soleil.

Finissons notre visite au bord de la piscine à débordement que l’on a pu apercevoir dès la première photo. La terrasse en bois rappelle les persiennes et la charpente, créant une continuité d’atmosphère. Mais surtout, on remarquera comment l’eau de la piscine se fond dans celle de la mer. Cette villa est définitivement une invitation au voyage immobile !

Commenceriez-vous votre voyage ici ?
Maison de Village : Maisons de style de style Moderne par Lautrefabrique

Besoin d’aide pour votre projet de maison ? Contactez-nous !

Trouvez l’inspiration pour votre maison !