homify 360°: la Residência Mirante, une villa avec vue à Rio de Janeiro

Free-lancer journalist Free-lancer journalist
Loading admin actions …

La Residência Mirante – littéralement Résidence qui regarde, observe – se trouve dans l’une des zones les plus privilégiée de Rio de Janeiro. Or, ceux qui connaissent la ville savent qu’elle est fortement vallonnée. Et la zone où se trouve la résidence ne fait pas exception. C’est pourquoi, quand le cabinet d’architecture de Gisele Taranto a pris en charge le projet de rénovation de cette villa, la déclivité du terrain a été le premier défi à relever tout en tirant bénéfice des magnifiques vues offertes par le dénivelé. En effet, les différents espaces de la maison étaient particulièrement déconnectés et l’objectif était notamment de rétablir du lien entre eux.

On peut apercevoir dès cette première photo la cause du nom de la villa et que le défi consistant à profiter du paysage a, semble-t-il, été particulièrement bien relevé!

Une villa verticale

L’atout de la maison était la superficie générale. Qui pourrait se douter que, derrière ce mur de clôture, se cache une villa de 1000 mètres carrés ? C’est pourtant bien le cas et cela corrobore l’idée d’une maison verticale, comme accrochée à flan de colline, que le cabinet d’architecte va devoir optimiser afin d’obtenir un ensemble cohérent.

Afin de relier les différents espaces et niveaux entre eux, une attention particulière a été accordée à la circulation générale au sein de la maison, afin de la rendre plus fonctionnelle. La circulation verticale principale se fait ainsi grâce à un grand escalier qui dessert les différents niveaux, mais aussi grâce à un ascenseur ! Localisé immédiatement à l’entrée de la maison, volontairement visible et central, l’escalier est fait de granit et dispose d’une rambarde de verre transparent.

Dans le même temps, la façade a également fait l’objet de beaucoup d’attention : des persiennes en aluminium ont été disposées afin de contrôler la luminosité et d’améliorer le confort thermique de la maison. Elles permettent en outre de dissimuler les différents niveaux de la maison. Quand elles sont ouvertes, on peut apercevoir les magnifiques paysages de Rio de Janeiro.

Espace public

Le bâti se décompose entre espace privé ou intime et espace public ou de réception. Ainsi, au rez-de-chaussée se trouvent le séjour bibliothèque, l’espace pour les dîners, la cuisine et des sanitaires. A l’étage, les propriétaires ont installé une zone de travail.

L’espace repas de la cuisine, que l’on peut observer sur cette photo, résonne comme un hymne à un modernisme coloré : le blanc des murs, le béton ciré au sol, le plafond partiellement de verre se combinent avec un mobilier et des panneaux publicitaires colorés qui apportent une touche de fantaisie au décor.

Le large séjour s’ouvre par de grandes baies vitrées sur l’extérieur, mettant à profit la déclivité du terrain et permettant de contempler, depuis tous les coins de la pièce, le Christ du Corcovado. Il est composé d’une aire de repas et d’un espace salon.

Dans l’espace salon, un large canapé et trois fauteuils accueillent les habitants. La bibliothèque en bois, qui couvre un pan de mur, apporte de la chaleur à cet espace très contemporain et lumineux où l'impression de transparence domine.

La continuité entre les deux espaces, salon et salle à manger, est assurée par trois éléments : un même sol, les baies vitrées qui s’étendent sur toute la largeur de la pièce, et une fresque laquée – Imitation de l’Eau – de Sandra Cinto qui nous transporte en Asie.

La table laquée rouge contribue à cette ambiance. Mais ici, comme dans la cuisine, on fait place de nouveau à un mélange des genres : ces notes asiatiques composent avec des pièces du design contemporain. Les chaises par exemple sont signées par le designer brésilien Aristeu Pires qui a fait siennes certaines exigences du design scandinave : simplicité, fonctionnalité, confort.

Faire dialoguer les espaces

Une large porte vitrée assure la connexion entre cet espace séjour et les escaliers menant aux autres niveaux. On remarquera que des palmiers, disposés à l’étage inférieur, contribuent à affirmer la verticalité assumée de la villa. Les escaliers sont ici non seulement un moyen de faire communiquer les espaces entre eux, mais leur transparence contribue également au dialogue entre les différents univers.

L'intimité de la villa

Aux trois niveaux inférieurs se trouvent donc les espaces intimes réservés à la famille et à leurs visiteurs proches : les chambres et l’accès au jardin qui possède une piscine et une cuisine extérieure. Parmi les sept suites dont certaines en duplex que compte la maison, nous avons choisi de terminer notre visite en vous présentant celle des parents. 

Ses dimensions ne paraissent pas particulièrement extravagantes, mais il ne faudrait pas se laisser tromper par le lit King Size ! C’est un bel espace proportionné que l’on a face à nous, toujours avec cette propension à s’ouvrir sur l’extérieur et avec ce soin accordé aux détails : les matériaux de construction et de décoration, notamment les tissus d’ameublement, sont en effet particulièrement raffinés et leurs lignes sobres.

Cette villa très design semble inviter à la contemplation. Qu’en pensez-vous ?
Maison de Village : Maisons de style de style Moderne par Lautrefabrique

Besoin d’aide pour votre projet de maison ? Contactez-nous !

Trouvez l’inspiration pour votre maison !