34 Architectes à Lille

Lieux d’activités

Architectes Lille :

Envie d’aménager vos locaux, de modifier votre façade préalable de vous lancer dans un projet de construction neuve à Lille ? Vous êtes au bon endroit, puisque que des professionnels qualifiés et basés dans le Nord Pas de Calais sont référencés sur notre site, n’hésitez pas à les contacter, ils sont là pour répondre à vos questions et pour vous aider !

Demande de permis de construire ou de déclaration préalable à Lille :

Si vous êtes concernés par la demande de permis de construire ou de déclaration, vous pouvez vous adresser à un architecte qui vous aidera à effectuer vos démarches administratives. Avant tout travaux, vous devrez en effet remplir au préalable des formulaires qui autoriseront la réalisation de travaux en vérifiant leur conformité aux règles d’urbanisme de votre ville.

Le permis de construire :

L’obtention d’un permis de construire est imposée par la loi française dans les situations suivantes : une augmentation de surface de plancher supérieure à quarante mètres carrés, toute augmentation comprise entre 20 mètres carrés et 40 mètres carrés si la surface totale excède 170 mètres carrés. Pour toute demande de permis de construire à Lille, rendez-vous à L’Hôtel de Ville de Lille entre 8h et 12h30 et de 13h30 à 17h. Vous également trouverez bon nombre d’informations inhérentes à votre demande sur les sites de la mairie de Lille et de la ville.

Faire appel à un architecte :

En France, à part si la surface totale de votre maison n’excède pas 170 mètres carrés et que vous êtes un particulier, vous devez obligatoirement faire appel à un architecte pour tout projet de construction. Pour trouver un bon architecte à Lille ou dans votre région, n’hésitez pas demander à vos connaissances et à faire confiance au bouche à oreille, vous pouvez également consulter notre site et vous renseigner sur Internet.

La déclaration préalable :

La déclaration préalable est exigée dans les cas de travaux sur construction existante créant entre 5 mètres carrés et 40 mètres carrés de surface de plancher ou d’emprise de sol et dont la hauteur est inférieure à 12 mètre dès lors que la surface totale n’excède pas 170 mètres carrés, pour les ravalements ou tout type de travaux modifiant l’aspect extérieur d’un édifice, comme, par exemple la transformation.

Les démarches à effectuer : 

Le formulaire, disponible sur www.service-public.fr, est à compléter puis à déposer avec les pièces nécessaires à l’Accueil du service Permis de construire à la Mairie de Lille ou à envoyer par lettre recommandée avec avis de réception à l’adresse indiquée ci-dessus.

Les pièces obligatoires :

Votre dossier de demande d’autorisation se doit d’être accompagné d’un certain nombre de pièces jointes obligatoires comme notamment : 

-          Un plan de situation

-           Un plan masse

-           Un plan en coupe

-           Un plan des façades et des toitures

-           Un document graphique 

-           Des photographies 

-           Une notice 

Des pièces que vous pourrez ainsi fournir grâce à l’aide d’un architecte qui facilitera votre demande en élaborant, main dans la main avec vous chaque document requis pour Inutile de préciser également que chaque construction étant unique, les éléments du dossier peuvent varier, tout comme les services d’un autre professionnel pourront être requis.

Les décisions de la ville :

A Lille comme ailleurs, votre ville à son mot à dire quant à toute demande de travaux et ce que vous passiez par le biais d’un architecte ou que vous optiez pour l’autoconstruction. Dans le cas d’un avis favorable avec ou sans prescriptions, les travaux pourront être réalisés mais sous certaines conditions précises à respecter. Dans le cas d’un avis défavorable, l’administration fait opposition aux travaux prévus et le projet est ainsi à modifier afin qu’il corresponde aux normes d’urbanisme en vigueur et d’insertion dans l’environnement. Un rejet implicite est entraîné lorsque le dossier n’a pas été complété dans les 3 mois, suite à la demande de pièces complémentaires. Un nouveau dossier sera alors à déposer auprès de la Mairie de Lille.

Enjeux de protection et de valorisation du patrimoine

Chacun des quartiers de Lille comporte ses propres typologies architecturales. Elles sont le fruit de l’histoire de l’urbanisation de la ville. Qu’ils soient modestes ou prestigieux, la plupart des bâtiments participent à l’identité de leur quartier. Il est donc tout naturel que tous travaux de transformation doivent s’interroger sur leur intégration dans la rue et le voisinage que cela soit dans une logique de modernisation ou de préservation d’un quartier. Par ailleurs, certains secteurs de la ville font l’objet de protections particulières : énergies, panneaux solaires, climatisation, façade, ouvertures Velux, fenêtres de toit, chien assis, fenêtres, baie Balcon Bardage bois, marche d’accessibilité, garde-corps, parabole de porte persiennes, volets, mise en peinture des menuiseries, ravalement agrandissement, aménagement,  extensions, toiture cheminée… Tous travaux (sauf si strictement à l’identique) aux abords des monuments historiques sont soumis à l’avis de l’architecte des Bâtiments de France. Cela prolongera ainsi le délai d’instruction des autorisations d’urbanisme. Le secteur sauvegardé fait l’objet d’un règlement très spécifique qui identifie précisément les éléments de bâti à conserver ou à restaurer, si bien que les travaux les plus légers y sont systématiquement soumis à permis de construire.