Murs: Idées de design, décoration et photos

  1. Besoin d'aide pour votre projet ?
    Besoin d'aide pour votre projet ?
  2. Besoin d'aide pour votre projet ?
    Besoin d'aide pour votre projet ?

Murs :

Le saviez-vous ? 20 à 25 % des pertes de la chaleur d’une maison se font par les murs. Les murs sont ainsi la deuxième source de déperdition de chaleur après le toit. Une bonne isolation est donc primordiale.

L’isolation des murs :

Les façades Nord de votre habitation sont à isoler en priorité puisqu’elles sont les moins exposées au soleil, tandis que les façades Ouest, davantage exposées à la plus mérite une protection supplémentaire car ces façades sont de facto plus sujettes à l’humidité. Vous souhaitez évaluer l’isolation des murs et réduire les pertes de chaleur ? Faites faire un bilan thermique auprès de l’un de nos professionnel.

Isoler les murs d’une construction neuve :

Privilégiez l’utilisation de matériaux isolants (comme cela vous n’aurez pas besoin d’ajouter une isolation supplémentaire) comme :

- Le béton cellulaire constitué d’un mélange de sable, de ciment, de chaux et de poudre d’aluminium. 

- La brique monomur (une brique de terre cuite disposant d’alvéoles d’air.) 

- Une ossature-bois,  les nouvelles maisons en bois sont ainsi naturellement bien isolées et pensées en amont pour vous assurer un confort thermique optimal.

Rappelez-vous que si vous utilisez du parpaing ou de la brique classique, vous devrez ajouter une isolation. Pour une maison d’un ou de deux niveaux (rez-de-chaussée et une étage), une isolation par l’intérieur est la solution la plus économique, tandis que pour une maison de plus de deux niveaux, isoler par l’extérieur sera plus efficace et rentable.

Isoler les murs d’une maison déjà existante :

Vous pouvez choisir d’isoler vos murs par l’intérieur ou bien par l’extérieur. Ces deux techniques présentent leur lot d’avantages et d’inconvénients. Voici leurs caractéristiques principales.

L’isolation intérieure :

L’isolation intérieure est la solution à privilégier :

- si votre revêtement extérieur ou votre ravalement est récent. 

- car elle laisse intact l’aspect extérieur de votre maison (elle réduit cependant la surface habitable de votre construction), à privilégier donc dans les grands espaces. 

- car elle garantit une bonne isolation thermique si l’on reste attentifs aux problèmes de condensation et d’humidité. 

Une isolation intérieure est également bien plus facile à effectuer soi-même qu’une isolation extérieure. Attention cependant, la situation se complique si vous souhaitez disposer de fenêtres, de plinthes ou de canalisations.

L’isolation extérieure :

Il s’agit de la solution à privilégier si :

- votre ravalement ou votre façade est ancienne. Vous pourrez ainsi faire “deux en un” en effectuant le ravalement et l’isolation en même temps. 

- vous ne souhaitez pas diminuer la surface habitable de votre maison, puisqu’une isolation extérieure ne réduira pas l’intérieur de la maison. 

- vous souhaitez une isolation hors-pair. Elle s’avère en effet excellente et supprime une grande majorité de points thermiques.

Rappelez-vous cependant qu’une isolation extérieur ne peut être effectuée sans l’intervention d’un professionnel spécialisé et que celle-ci nécessite également des autorisations administratives. L’isolation extérieure est ainsi à envisager lors de ravalement de façade ou à l’heure de profondes modifications.

Les solutions techniques qui s’offrent à vous :

Dans le cas d’une isolation intérieure, deux solutions techniques s’offrent à vous :

- Un isolant fixé sur les murs, puis recouvert d'une finition en plaque de plâtre, bois, etc., selon votre préférence. 

- Ou bien des panneaux composites fixés au mur directement. L’avantage ? Aucune finition à ajouter !

Dans le cas d’une isolation extérieures, différentes options sont à considérer :

- Un enduit mince posé sur isolant collé ou fixé sur le mur extérieur. 

- Un enduit hydraulique (mortier) projeté sur un isolant collé ou fixé.

- Des parements, vêtures, enduits isolants, etc.

Et combien ça coûte ?

L’isolation intérieure des murs nécessite moins de travaux qu’une isolation extérieure, c’est pourquoi elle est moins chères et vous reviendra à environ entre 30 et 60 euros au mètre carré, tandis que pour une isolation extérieure vous débourserez environ entre 30 et 60 euros au mètre carré.

Petite précision administrative :

A partir du 1er janvier 2017, des travaux d'isolation thermique deviennent obligatoires dans le cadre des travaux de ravalement « importants », de réfection de toiture ou d'aménagement de locaux pour les rendre habitables (décret n° 2016-711 du 30 mai 2016). Cette mesure s'applique aux logements, bureaux, établissements d'enseignement, hôtels et bâtiments commerciaux, sur des façades constituées « à plus de 50 % » de « terre cuite, de béton, de ciment ou de métal » (décret n° 2017-919 du 9 mai 2017, applicable à compter du 1er juillet 2017). 

Le texte prévoit cependant des dérogations. N’hésitez pas à prendre contact avec un ou plusieurs spécialistes de l’isolation référencé sur notre notre site. Ils vous proposeront ainsi un devis gratuit et sans engagement qui vous aidera à vous y retrouver quant à budget à prévoir pour une isolation intérieure ou extérieure, partielle ou complète de votre maison. Vous pourrez également consulter le site internet, le portfolio et différentes photographies des projets sur lesquels le professionnel a au préalable travaillé avant d’entrer avec lui. 

N’hésitez pas non plus à consulter les clients du professionnel afin de disposer de quelques références. Découvrez également tous nos conseils et nos idées en matière d’architecture et de décoration d’intérieur dans la rubrique “Magazine.” Let’s homify together !